Principes de notre action



Elle se fait dans un pays demandeur avec l’accord de ses autorités.

Elle ne s’adresse qu’à des personnels de santé volontaires.

Elle ne se limite pas à la formation de chirurgiens mais vise celles d’équipes chirurgicales comprenant aussi des anesthésistes et des infirmiers de bloc opératoire.

L’équipe formatrice doit donc être adaptée à cette triple orientation,
Elle est conçue comme provisoire, en attendant que le pays bénéficiaire puisse prendre complètement en main l’enseignement de ses ressortissants. Dans cette optique, nous attachons une importance particulière à la formation de formateurs locaux.
Il s’agit d’une collaboration contractuelle entre CS et un organisme du sud, gouvernemental ou reconnu par le gouvernement local. Cette collaboration peut s’inscrire dans le cadre d’un partenariat avec d’autres organismes partageant le même but ou agissant de façon complémentaire,
Liberté de conscience professionnelle, respect de la personne humaine et de la culture locale sont les maître-mots éthiques de cette action.