Mali

Notre implication dans la formation chirurgicale au Mali date maintenant de 10 ans. Elle se fait en partenariat avec l’association « Santé Sud ».

1ère phase au CHU du pointG à Bamako 2001-2005; puis 2012


Une équipe de chirurgiens français, indépendants se succèdent pour former les chirurgiens maliens   à la coelio-chirurgie, technique acquise et couramment utilisée par l’ensemble de l’équipe chirurgicale du service en 2005.

En 2012, un centre de formation (Pr D. Sangaré), avec la Société de Chirurgie Endoscopique du Mali, met en place des sessions de formation en coelio chirurgie à Bamako (CHU du point G) pour les chirurgiens maliens et des pays alentours.



2ème phase dans les hôpitaux régionaux de Kayes et Ségou 2005-2011

Ces missions ont permis une remise à niveau du fonctionnement du bloc chirurgical et une approche de la coelio chirurgie. Elles ont été conduites avec le concours de chirurgiens "formateurs" de l'hôpital du point G.

La poursuite de cette phase est maintenant suspendue à l'acquisition, pour ces deux hôpitaux, du matériel coelio chirurgical nécessaire.

3ème phase dans les Centre de Santé de Référence (CSREF),  2012-2015.


Ces petits  hôpitaux reçoivent les urgences chirurgicales et obstétricales.

Deux problèmes majeurs se posent :

  • Les transferts des urgences obstétricales et chirurgicales vers les CSREF sont trop souvent tardifs et se déroulent dans des conditions matérielles précaires.

  • L’accueil et les soins obstétricaux et chirurgicaux dans ces CSREF sont aléatoires : les moyens matériels y sont souvent précaires ; les moyens humains, avec des médecins généralistes à compétence chirurgicale, ou des agents de santé à compétence anesthésiques, nécessitent de la formation technique.

L’objectif du projet est double :

                   - Améliorer la rapidité et la qualité des transferts.

                   - Rendre plus efficace l’accueil et les soins dans les CSREF.

Le cercle de BLA (80 Kms au SE de Ségou), avec  son centre de santé de référence, a été choisi comme 1ère cible. La population de ce cercle : 284.000 habitants et 27 Centres de Santé Communautaires (CSCOM) dans les villages.

 

 

 

Depuis 2012, les missions de formation que CS mène depuis 2009 à l’hôpital de Ségou (coelio-chirurgie) et au centre de santé de Bla (chirurgie essentielle, urgences), ont dû être interrompues en raison de l’insécurité survenue dans le pays, avec le ferme espoir d’un retour dés que le calme sera rétabli.



Responsable de mission : Dr Jean-Luc Mouly,

jlmouly@hotmail.com